WTC 9H58

Aarbenz

A propos de l’oeuvre

Voici ce qu'il se passe dans la tête d'un gamin de 13 ans lorsque la tour sud de World Trade Center s'effondre. L'évènement explose dans la conscience comme un moment marquant le passage du monde de l'enfance à celui des adultes. Le dessin a été réalisé à l'encre de chine sur du papier coton fait en France, puis peint à l'aquarelle avec des collages de papier Washi et de timbres datant tous d'avant 2001, symbolisant l'innocence idyllique d'une autre époque, celle de l'enfance.

3,200.00

+ frais de livraison

  • 1600 € pour l’artiste 50% 50%
  • 800 € pour l’association choisie 25% 25%
  • 800 € pour La Canopée 25% 25%

Paiement

Sur La Canopée, vous payez en toute sécurité par cartes et par virements bancaires.

Nous veillons scrupuleusement au respect du caractère confidentiel de vos informations ; l’ensemble de vos données bancaires sont chiffrées et sécurisées.

En savoir plus

Livraison et retour

Chaque oeuvre est emballée avec soin par l’artiste, garantissant une protection optimal lors du transport. La Canopée sélectionne ensuite le transporteur le plus adapté à la typologie de l’oeuvre.

Dès reception, vous disposez d’un délais de 14 jours pour vous rectracter et nous renvoyer l’oeuvre gratuitement.

En savoir plus

Description

Techniques

Encre de Chine, Aquarelle, Acrylique, Collages (Timbres, Papier Washi, Magazines)

Dimensions

56 x 76 cm

Support

Papier 100% coton, 640g/m²

Tirage

Oeuvre Unique

Authentification

Certificat signé par l’artiste

A propos de l’artiste

Aarbenz

AArbenz est une aventure créative, une quête de sens, initiée durant mon adolescence dans un monde qui me paraissait en être dépourvu. A la recherche des héritiers de la Beat Generation de New York à San Francisco, j’y ai découvert de nouveaux récits, en marge de notre société. J’y ai également découvert des techniques littéraires dites automatiques et spontanées inspirées du Jazz. Mais c’est lors d’un long périple en solitaire autour de l’Australie, il y a 10 ans, que j’ai pu encrer en moi ces techniques et cette manière de voir le monde. J’ai été confronté aux grands espaces, aux vides intérieurs que seule la nature dans sa forme la plus pure permet, déconnecté de toute modernité. Cette rencontre avec moi-même, mais aussi avec les Aborigènes d’Australie, m’ont permis de comprendre le sens premier de l’Art, de nouer des liens avec ce qui nous dépasse, d’assembler tout ce que la Nature nous offre afin de créer des récits, à l’écoute des sens, de Soi.

Oeuvres analogues

poetique60
Poétiques du paysage n°60
90 x 90 cm

2700 €

mas aux lavandes
Yogi Bird
60 x 80 cm

2500 €

poetique59
Poétiques du paysage n°59
90 x 90 cm

2700 €

Go to top